Err

Votre panier : 0,00 EUR

URGENCES ORTHODONTIQUES

Il y a peu de véritables urgences en orthodontie. Cependant, les patients sont parfois confrontés à différents problèmes : inconfort, gêne lors de certaines phases du traitement, détérioration de l’appareillage orthodontique…

En cas d'urgence, ne venez pas à l'improviste. Il est vivement conseillé pour éviter toute attente inutile d'appeler le cabinet ou d'envoyer un mail afin de convenir d'un moment ou nous pourrons intervenir, ceci le plus rapidement possible.

Il est important de nous indiquer 2 choses:

- Quelle est la chose cassée, tordue, décollée:  une bague, un boitier, un arc,..

- Où se situe le problème: en haut, en bas, à gauche, à droite, au palais,...

Service de Garde

Un service de garde est organisé les dimanches et jours fériés par le Conseil de l'Ordre Départemental des Chirurgiens-Dentistes.Vous trouverez les coordonnées du dentiste de garde dans votre quotidien régional ou en téléphonant au commissariat/gendarmerie de votre ville.

                                                                Irritations des lèvres et des joues

Les appareils orthodontiques sont constitués de petits boitiers en métal ou en céramique collés sur les dents. Bien qu'ils aient une forme douce et arrondie, ils peuvent créer des lésions sur les joues et les lèvres à  cause du frottement, à  la manière d'une nouvelle paire de chaussures. Ces irritations qui ne se produisent qu'au début du traitement peuvent être évitées en appliquant de petites boules de cire orthodontique sur la partie qui blesse.

                                                                             Douleurs dentaires

La douleur dentaire est malheureusement inhérente au port d'un appareil orthodontique. En effet, le mouvement dentaire obtenu est le résultat d'une adaptation de l'os des mâchoires aux pressions exercées sur les dents. Cette adaptation physiologique crée une inflammation autour de la dent qui devient alors sensible à  la pression. Cette douleur, qui dure en général entre deux jours et une semaine, doit rester supportable. Pour cela, il est conseillé d'adopter une alimentation souple les premiers jours et de prendre des antalgiques en cas de besoin.

                                                Pertes de ligatures élastomériques ou métalliques

Les ligatures sont les petits anneaux en caoutchouc ou en métal qui relient les bagues au fil orthodontique. La perte d'une ligature quelconque n'est généralement pas très grave si les dents voisines restent bien accrochées. Cependant, si une action importante est réalisée sur la dent, la perte de sa ligature peut atténuer le bénéfice obtenu. Si cela se passe au début du traitement, cela n'est pas très important. Par contre, en fin de traitement, la dépose de l'appareil peut être retardée de quelques semaines, ce qui ne fait jamais plaisir. Il faut donc prendre le réflexe d'appeler son orthodontiste dès qu'un petit problème survient.

                                                    Décollement d'un boitier ou d'une bague

Les appareils orthodontiques sont solidarisés aux dents qu'ils font bouger. Certains sont collés (les boitiers ou « brackets »), d'autres sont scellés au ciment (les grosses bagues sur les dents du fond). Les matériaux utilisés en bouche sont nécessairement bio-compatibles et répondent à  des cahiers des charges très précis, celui entre autres de pouvoir être retirés sans nuire aux dents. La colle des attaches doit donc céder aux forces de cisaillement pour pouvoir être enlevée le jour de la dépose sans arracher des morceaux d'émail. Cette colle est donc sensible à l'alimentation dure ou collante. Le ciment des bagues est lui plus résistant, car il est soumis à  des forces masticatrices plus intenses. Il est beaucoup plus rare de décrocher une bague du fond. Si vous remarquez qu'un boitier ou qu'une bague est mobile, il faut avoir le réflexe de prévenir le cabinet. Cela n'est jamais bien urgent, mais votre orthodontiste vous précisera si vous pouvez attendre le prochain rendez-vous ou s'il faut venir rapidement.

Fil décroché ou qui dépasse

Le fil orthodontique, qui relie les attaches entre elles, est accroché à  celles-ci par des ligatures (les petits anneaux de couleur ou le petit fil métallique torsadé). La perte de ces ligatures, le décollement d'attaches ou le glissement du fil peuvent le faire se déloger ou dépasser derrière les bagues, provoquant une irritation, voire une ulcération de la joue. Vous pouvez essayer de le reloger à  l'aide d'une pince à  épiler ou couper le bout qui dépasse avec un coupe-ongles ou une petite pince coupante. L'application d'une boule de cire orthodontique permet également de patienter si le problème persiste (la cire du Babybel® fait aussi l'affaire). Dans tous les cas, n'oubliez pas de prévenir le cabinet pour avoir une solution précise.

                                                                        Fil de contention décollé

La dépose de l'appareil d'orthodontie n'est pas la fin du traitement ! En effet, durant toute la durée du traitement, les dents ont été mobilisées dans l'os, rendant celui-ci plus malléable. Le port de l'appareil de contention permet à  l'os des mâchoires de se consolider convenablement, tout en permettant un bon brossage des dents et un sourire retrouvé. La perte du fil de contention collé derrière les dents doit être pris en charge rapidement, surtout si la dépose de l'appareil est récente.

                                                                                   Allergies

Peu de phénomènes allergiques sont rencontrés en orthodontie car tous les matériaux entrant dans les compositions des appareils sont inertes, hypoallergéniques et bio-compatibles. De plus, la muqueuse buccale est moins sujette aux phénomènes d'allergie de contact que la peau. Il en ressort que les allergies réelles sont très rares. En dehors de l'appareil à  proprement parler, l'allergie la plus rencontrée est l'allergie au latex qui entre dans la composition des gants. L'utilisation de gants en nitrile permet d'éviter ce problème. Les personnes présentant une allergie cutanée au nickel (bijoux, bouton de jeans...) ne développent la plupart du temps aucune réaction au nickel contenu dans l'appareillage, car celui-ci est présent sous la forme d'alliage et ne possède donc pas les mêmes propriétés que le métal pur.

                                                      Urgences le week end ou pendant les vacances

Les petits problèmes (fil qui dépasse, bague décollée) sont facilement résolus, soit par l'application de cire orthodontique, soit en coupant le fil à  l'aide d'une pince coupante, soit en le remettant en place à  l'aide d'une pince à  épiler. Pour les problèmes plus compliqués (douleur exacerbée, appareil tordu, traumatisme ou contusion) orientez vous vers le dentiste de garde ou l'orthodontiste proche de votre lieu de vacances. Il ne pourra pas forcément réparer l'appareil, qui est spécifique à  chaque praticien, mais il pourra au moins le régler dans une position neutre qui vous permettra d'attendre votre retour de vacances. En cas d'accident, un constat devra être réalisé pour faire jouer l'assurance.